PROTHÈSES

Clinique dentaire de Sion

PROTHÈSES 2018-03-06T11:21:41+00:00

Project Description

Les inlays et les onlays

Les inlays et les onlays sont des alternatives aux obturations de volume important, et permettent parfois d’éviter une prothèse nécessitant une préparation plus importante de la dent.

Pourquoi un inlay ou inlay ?

La résistance mécanique des inlays et des onlays est bien meilleure que celle des obturations réalisées par les techniques classiques. Par ailleurs, les inlays et les onlays permettent d’obtenir un joint de meilleure qualité qu’avec une obturation classique. On augmente ainsi la fiabilité du point de contact avec les dents adjacentes, ce qui permet de réduire le risque de reprise de carie et les problèmes d’inflammation gingivale. Dans le cas de caries de volume important, la réalisation d’un inlay ou d’un onlay permet souvent d’éviter de réaliser une couronne dentaire qui entraînerait un délabrement plus important de votre dent.

Inlays, onlays et esthétique

Les inlays et onlays sont maintenant fabriqués en résine composite ou en céramique et reproduisent de façon exacte la teinte et la forme de vos dents.

Technique de réalisation :

Première séance : la dent est préparée en nettoyant la carie et en préparant une cavité qui accueillera :

  • L’inlay lorsque la cavité se trouve à l’intérieur des parois de la dent
  • L’onlay lorsque la cavité englobe une ou plusieurs parois.

Une empreinte dentaire est ensuite réalisée et envoyée au laboratoire avec les références de teinte. L’inlay (ou l’onlay) sera fabriqué en un monobloc qui s’insère parfaitement dans la cavité comme un morceau de puzzle.

Deuxième séance : l’inlay est posé et collé dans la cavité de la dent. Contrairement aux obturations classiques, les inlays/onlays n’exercent pas de pressions sur les parois dentaires restantes (risque de fracture).
L’adhésion chimique aux parois dentaires consolide l’ensemble et assure une meilleure étanchéité qui bloque toute infiltration bactérienne.

Les bridges et ponts dentaires

Un bridge est une prothèse fixe permettant de remplacer une ou plusieurs dents manquantes en s’appuyant sur les dents adjacentes.

Les bridges collés

Les bridges collés permettent le remplacement d’une seule dent (voire de deux, dans certains cas) en s’appuyant sur les dents adjacentes au moyen d’ailettes métalliques collées. Lorsque la pose d’un bridge est possible, c’est une solution très esthétique et peu délabrante pour les dents voisines sur lesquelles on prend ancrage. La dent prothétique peut être en métal ou recouverte de céramique. En revanche, les ailettes ne peuvent pas être recouvertes de céramique. Elles sont donc de couleur métallique mais sont en général non visibles ou très discrètes.

Les bridges conventionnels

Pour ce type de bridge, l’ancrage sur les dents bordant l’édentement se fait le plus souvent au moyen de couronnes dentaires et parfois au moyen d’inlays ou onlays. De la même façon que les couronnes dentaire, les éléments du bridge peuvent être métalliques, céramo-métalliques ou entièrement en céramique (dans certains cas seulement). 
Les étapes de réalisation des bridges sont les mêmes que celles des moyens d’ancrage dont ils disposent : couronnes dentaires, inlays ou d’onlays. 

Les implants dentaires remplacent progressivement les bridges

Avec l’avènement des prothèses dentaires sur implants, le nombre de bridges effectués tend à diminuer. En effet, lorsqu’un bridge est réalisé, les dents qui le supportent doivent être préparées et doivent ensuite supporter la charge des dents remplacées. Avec les implants, on ne touche pas les dents voisines et les forces de mastication sont prises en charge par les implants. Ils préservent ainsi l’avenir des dents voisines et de l’os alvéolaire qui les soutient.